Festival des 168 Heures

        Lorsque nous avons pensé ce projet en 2016, nous étions motivé par l'envie de créer un événement novateur autour de notre passion qu’est le cinéma. Nous avions à cœur de donner à de jeunes cinéastes en devenir l'opportunité de fabriquer un film au sein d’un espace collectif. Aujourd’hui le concept de “communauté” reste le moteur de notre résidence ; créer un territoire d'échange et de partage autour du cinéma est essentiel pour valoriser ces talents émergents.

 

Nous voulons ce festival ouvert sur le monde et ses opportunités. Ces 168 heures offrent une retraite aux participants pour que chacun puisse s'épanouir et dépasser les frontières de la création dans un environnement immersif et hors des normes.

Le Festival des 168 Heures est une résidence de réalisation qui a pour ambition d’accompagner chaque année 4 jeunes réalisateurs dans l’aboutissement de leur projet de court métrage. Dès leur sélection - à partir d’un synopsis et d’un entretien individuel avec l’équipe du Festival

- les participants bénéficient d’un suivi personnalisé :

 

— En amont de la résidence :

Accompagnement sur l’écriture du scénario, encadré par un professionnel sous forme de rendez-vous.

 

— Pendant la résidence :

-Prise en charge de l’accueil et de l’organisation logistique.

-Soutien technique par des intervenants spécialisés en image, son et post-production.

-Mise à disposition de ressources, d’outils et de contacts sur place.

 

— Durant l'année suivant la résidence :

-Perfectionnement de chaque film sur d’éventuelles retouches en post-production.

-Diffusion des films lors de projections publiques en salles et dans le cadre d'événements cinématographiques partenaires.

-Mise en place d’un processus facilitant les candidatures des films en sélections de festivals de cinéma.

 

Chaque réalisateur se doit de constituer une équipe composée de 5 membres maximum, comédiens principaux compris. Une fois sur place, les 4 équipes ont 168 heures, montre en main, pour préparer, tourner et monter leurs courts métrages. A l’issue de cette semaine et une fois les projets rendus, une projection publique est organisée sur place, introduite par le parrain de l’édition.

 

L’originalité de cette résidence demeure en sa vocation à faire émerger, dans un temps imparti et au sein d’un lieu commun, un élan de partage et de rencontres artistiques destiné à la création d’une œuvre cinématographique.

 

Le lieu

La résidence se déroule dans un lieu unique et singulier qui offre une retraite aux réalisateurs.

Cet espace se doit d’être isolé afin de former une bulle, un cadre intime dans lesquels les films seront produits. Il se doit de pouvoir accueillir et loger une trentaine de personnes tout en mettant à disposition des espaces de travail individualisés pour chaque équipe.

 

 

Afin de pérenniser la valorisation du patrimoine naturel et culturel de la région, les Bauges accueilleront pour la troisième fois le Festival des 168 Heures en juillet 2018.Plusieurs partenariats avec des organisations et institutions locales ont été établis et d’avantages sont à venir.

Maison forestière de Bellevaux, Savoie, France.

 

La maison se situe entre Aix-Les-Bains et Chambery, en plein coeur du massif des Bauges à 1,5 km de la commune d’École. Elle dispose d’un grand jardin, idéal en été pour la vie en communauté.

La maison propose 28 couchages répartis sur 7 chambres, un dortoir ainsi qu’un cabanon aménagé.

On y compte également deux cuisines, deux salles de bains, trois sanitaires, un salon, ainsi qu’une grande pièce à vivre. Enfin, des emplacements de parking sont disponibles pour les voitures des participants.

 

 

 

168